Les aides financières

Mise à jour mardi 6 avril 2021, par Agnès

La Région Bretagne, Erasmus + ou encore le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche proposent des aides à la mobilité.

Dispositif " Jeunes à l’international " de la Région Bretagne

Cette bourse s’adresse aux jeunes inscrits en formation initiale dans des établissements d’enseignement bretons qui souhaitent réaliser des stages professionnels ou des séjours d’études à l’étranger dans le cadre de leur cursus scolaire ou universitaire :
- lycéen-nes de filière professionnelle
- élèves de formation sanitaire et sociale (niveau V et IV)
- étudiants en BTS et DUT
- étudiants en Licence et Master
- étudiants de formation sanitaire et sociale
- étudiants en apprentissage.

  • Montant : 200 € / mois - minimum

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Bon à savoir : Si vous êtes étudiant à l’UBO, la DEI (Direction Europe et International) met en place un appel à candidature aux 3 différentes bourses de mobilité : Erasmus +, AMI, Jeunes à l’international de la Région Bretagne. Restez en veille sur votre Intranet ! De plus, vous devez déclarer votre mobilité sur Moveon.

Bourse Erasmus +

Les bourses Erasmus + varient d’un pays à l’autre. Elles s’élèvent de 200 € à 300 € mois environ.
L’étudiant boursier continue à percevoir sa bourse d’études. Le statut d’étudiant Erasmus+ dispense du paiement des droits d’inscription dans l’établissement d’accueil et l’étudiant continue de régler ses frais d’inscription dans son établissement d’enseignement supérieur français.

Comment obtenir cette aide ?
Vous devez faire la demande auprès du service des relations internationales votre établissement d’enseignement supérieur.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Aide à la mobilité internationale (AMI) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche

AMI est une aide du ministère de l’Enseignement supérieur. Si vous êtes boursier et que vous devez poursuivre une partie de vos études ou faire un stage à l’étranger, vous pouvez peut-être bénéficier de cette aide à la mobilité.

Cette aide s’adresse aux étudiants boursiers sur critères sociaux. Elle se présente sous la forme d’une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux.

  • Montant de l’aide à la mobilité internationale : 400 € / mois

Comment obtenir cette aide ?
Vous devrez retirer un dossier auprès du service des relations internationales de votre établissement qui assure le traitement et le paiement des aides à la mobilité internationale.
Pour en savoir plus, cliquer ici.

Inscription autonome hors programme d’échange

En partant de façon autonome, hors programme d’échange universitaire vous ne pourrez bénéficier d’aides départementales, régionales, européennes.
Cependant, certains pays ont leur propre dispositif de bourse à destination des étudiants étrangers. C’est le cas de l’Écosse et de la Belgique, par exemple. En effet, chaque communauté de Belgique a un programme d’aides financières pour les étudiants européens.
Pour en savoir plus : www.euroguidance-france.org
Autres possibilités :
- la bourse du Crous sur critères sociaux - études en Europe ou poursuite d’études dans les Balkans
Si vous partez étudier dans un pays de l’Union européenne, de l’Espace économique européen, vous pouvez bénéficier de la bourse sur critères sociaux du Crous et ce, dès la 1ère année d’études supérieure. Si vous avez entamer vos études supérieures en France puis partez les poursuivre dans un pays des Balkans, vous pouvez également en bénéficier.
Attention, il faut impérativement suivre à temps plein, durant une année universitaire ou deux semestres, des études supérieures menant à un diplôme national dont le domaine relève de la compétence du ministre chargé de l’enseignement supérieur français.
La demande est la même que pour une bourse en France, il faudra seulement sélectionner "international" puis le pays visé et l’université concernée.
Pour en savoir plus : www.crous-rennes.fr
Contact : Clous de Brest : 02 98 03 86 20
- Les bourses des fondations
En fonction de votre projet, de votre parcours, du pays, vous pourriez postuler auprès d’une fondation pour obtenir une bouse. N’hésitez pas à utiliser le moteur de recherche de la Fondation de France pour savoir si des bourses correspondant à votre projet existent et quelles sont les conditions.
- Les bourses gérées par les Universités
Certaines universités peuvent proposer des bourses sur des critères de mérite mais principalement pour un master ou un doctorat. Renseignez auprès du bureau international de l’université visée ou sur le site "Study in" du pays concerné.
Si vous souhaitez étudier en Écosse, quel que soit le niveau de diplôme, vous pouvez déposer une demande de bourse auprès du SAAS.

Dans le cas où vous ne pourriez bénéficier d’aucune aide, vous devrez prendre à votre charge les frais d’inscription dans l’université/l’école étrangère ainsi que vos dépenses courantes (logement, assurance, nourriture, sorties, transports locaux, etc.).

Attention, au Royaume-Uni, par exemple, qui est une destination très prisée des français, les étudiants doivent payer des frais de scolarité relativement élevés. Ils sont plafonnés à 9,000 £ (environ 10 500 €) par année de Bachelor. Les Universités anglaises étant libres de fixer les droits d’inscription, on approche généralement cette limite. Ces frais sont néanmoins moins élevés en Écosse (de gratuits à 1 820 £) et en Irlande du Nord (3 575 £).