B-Monde Mobilité de la Région Bretagne

Mise à jour mardi 16 juillet 2024, par Agnès

Cette aide vise à encourager et faciliter la mobilité internationale des jeunes Breton·nes, en leur offrant des aides financières et un accompagnement pédagogique, pour leur permettre d’acquérir une expérience interculturelle enrichissante, de développer leurs compétences linguistiques et de s’ouvrir au monde.

Le Conseil régional de Bretagne a adopté en décembre 2023 une feuille de route « stratégie à l’international » qui détermine les axes de travail pendant la période 2024/2028.
Un des axes forts réside dans la priorisation sur certaines zones géographiques : les régions celtes, la région de Wielkopolska en Pologne et le Japon.

Montant de l’aide

Il s’agit d’une bourse individuelle, versée directement au ou à le·la candidat·e ou à son·sa représentant·e légal·e. Le montant de la bourse est le même quel que soit le statut du ou de la candidat·e.
Cependant, le montant varie en fonction de :
 la situation du ou de la candidat·e (boursier·e ou situation de handicap)
 de la durée (26 jours minimum)
 de la destination.

Le financement de la mobilité est plafonné à 300 jours et est composé de :
 Forfait voyage : 150 €
 Forfait journalier : 20 € / jour pour le Japon ou 14 € / jour en région prioritaire en Europe ou 7 € / jour en région non prioritaire
 Bonus boursier : 5 € / jour sur présentation de la notification de bourse sur critères sociaux
 Bonus handicap : 5 € / jour sur présentation d’une carte d’invalidité ou MDPH

Dans le cas spécifique des mobilités dans les DROM-COM, éligibles uniquement pour le public en formations sanitaire et sociale, l’aide régionale est un forfait de 300 €, ou de 400 € pour les boursier·es et/ou les personnes en situation de handicap.

Cette bourse n’est cumulable avec aucune autre aide à la mobilité internationale.

Cette bourse n’est pas reconductible au cours d’un même cycle d’études.

Public concerné

Les élèves et étudiant·es qui suivent leurs études en Bretagne et qui sont inscrit·es en formation diplômante au sein des établissements suivants ainsi que les stagiaires de la formation professionnelle :
 Les lycées bretons, tout type d’enseignement confondu (Education Nationale, agricole, maritime ainsi que public et privé sous contrat) : CAP, Bac Professionnel, Brevet des métiers d’arts (BMA), Formation Complémentaire d’Initiative Locale (FCIL), Mention complémentaire (MC), Diplôme de Technicien des Métiers du Spectacle (DTMS), Bac Technologique « Hôtellerie » (formation comprenant un stage obligatoire à l’étranger inscrit au référentiel de formation), BTS, Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG), Diplôme National des Métiers d’Art et du Design (DN MADE) et Diplôme Supérieur d’Art Appliqués (DSAA), Diplôme de Technicien Supérieur (DTS).
 Les établissements qui dispensent des formations sanitaires et sociales agréées par la Région
 Les Universités et leurs composantes (dont IUT) : Licence, Master et BUT
 Les Grandes Écoles, membres de la Conférence des Directeurs des Grandes Écoles de Bretagne (CDGEB) reconnues par un Ministère d’État et délivrant des diplômes d’État
 Les organismes de formation attributaires de marchés de formation du QUALIF Emploi Programme.

Mobilités éligibles

Plusieurs conditions doivent être réunies pour que le projet de mobilité soit éligible.

Nature du séjour  : il doit s’agir d’un stage professionnel ou d’un séjour d’études, réalisé dans le cadre du cursus de formation et faisant l’objet d’une validation par l’établissement breton.
Le stage professionnel doit :
 être inscrit dans le référentiel de formation ou le cursus universitaire
 être individuel – les candidats issus d’un même établissement devront donc être seuls ou au maximum à deux en même temps par organisme d’accueil.
 se dérouler dans un seul et même organisme et faire l’objet d’une convention tripartite entre l’établissement de formation, l’organisme d’accueil et le·la stagiaire ou son·sa représentant·e légal·e s’il·elle est mineur·e.
Le séjour d’études doit :
 se dérouler dans un organisme de formation étranger, en vue d’y suivre à temps plein des cours qui s’inscrivent dans le cadre de leur formation en Bretagne.
 préparer l’étudiant à un diplôme de niveau équivalent ou supérieur à celui de l’inscription dans l’établissement d’origine.
 être formalisé par une attestation d’accueil signée de l’organisme étranger. Les mobilités réalisées dans des filiales d’établissements de formation français à l’étranger sont exclues.

Durée du séjour

La durée minimum du séjour est de 26 jours consécutifs, dont 20 jours minimum en stage (sauf jour férié ou fête nationale du pays d’accueil). Les dates portées sur la convention de stage ou l’attestation de l’établissement d’accueil font foi.

Cette durée peut être rapportée à 12 jours, dont 10 jours de stage, pour les élèves scolarisés en CAP.

Destinations éligibles :

 Lycéen·nes professionnel·les  : Régions prioritaires et pays en dehors de la zone Erasmus+
 Étudiant·es en BTS, BUT, Licence et Master : Régions prioritaires et non prioritaires
 Élèves et étudiant·es en formations sanitaire et sociale : Régions prioritaires, non prioritaires et DROM-COM
 Stagiaires de la formation professionnelle continue sur le dispositif QUALIF Emploi Programme : Régions prioritaires et non prioritaires

Modalités de dépôt de la demande Régionale

Avant de déposer sa demande, le·la candidat·e doit obligatoirement contacter son établissement qui lui indiquera la marche à suivre pour son projet.
À la suite de cet échange, le·la candidat·e dépose son dossier en ligne en cliquant sur “déposer ma demande” sur www.bretagne.bzh/aides (en bas de page).

Délais

Le dépôt en ligne est possible du 1er juillet 2024 au 13 juin 2025.

Le dépôt des candidatures peut se faire en continu tout au long de l’année académique, mais doit impérativement parvenir à la Région au plus tard 1 mois après le premier jour de mobilité. Le·la candidat·e doit donc transmettre sa candidature à l’établissement de formation dans un délai suffisant pour lui permettre de l’adresser aux services de la Région dans les délais impartis. De ce fait, en période de vacances scolaires, le candidat doit transmettre les pièces avant la fermeture de l’établissement.

En savoir plus

https://www.bretagne.bzh/aides/fiches/b-monde-mobilite-individuelle/