Aide à la mobilité internationale (AMI)

Mise à jour jeudi 22 décembre 2022, par Agnès

AMI est une aide du ministère de l’Enseignement supérieur. Si vous êtes boursier et que vous devez poursuivre une partie de vos études ou faire un stage à l’étranger, vous pouvez peut-être bénéficier de cette aide à la mobilité.

Cette aide s’adresse aux étudiants boursiers sur critères sociaux. Elle se présente sous la forme d’une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux.

  • Montant de l’aide à la mobilité internationale : 400 € par mois
    En fonction du pays dans lequel vous partez, vous pourrez, ou non, cumuler l’aide avec votre bourse sur critères sociaux. De plus, l’aide à la mobilité internationale est cumulable avec une aide au mérite.

Conditions d’attribution :
- Partir à l’international pour une durée de 2 à 9 mois consécutifs

Au cours de l’ensemble de vos études supérieures, vous ne pouvez cumuler plus 9 mois d’aide à la mobilité internationale.


- Être boursier de l’enseignement supérieur sur critères sociaux ou bénéficier d’une allocation annuelle (dispositif des aides spécifiques)
- Mobilité d’études ou stage à l’étranger s’inscrivant dans le cadre de votre cursus d’études

Comment déposer une demande ?
L’étudiant doit transmettre au service des relations internationales de son établissement une demande d’aide à la mobilité accompagnée de la présentation du projet de séjour d’études ou de stage international.
L’aide est accordée en prenant en compte la durée du séjour et certaines spécificités telles que l’éloignement du pays d’accueil de l’étudiant, le coût de la vie du pays choisi.

Bon à savoir : Si vous êtes étudiant à l’UBO, la DEI (Direction Europe et International) met en place un appel à candidature aux 3 différentes bourses de mobilité : Erasmus +, AMI, Jeunes à l’international de la Région Bretagne. Restez en veille sur votre Intranet ! De plus, vous devez déclarer votre mobilité sur Moveon.

Gestion et versement de l’aide à la mobilité internationale
Le paiement des aides à la mobilité internationale est confié aux établissements d’enseignement supérieur.
Le séjour ou le stage auprès de l’établissement d’accueil ainsi que l’assiduité aux cours prévus dans le projet de l’étudiant doivent être effectifs. Le contrôle est obligatoirement opéré par le chef de l’établissement d’origine. En cas de manquement constaté, l’établissement met fin immédiatement au versement de l’aide.

En savoir plus

https://www.etudiant.gouv.fr/fr/bourses-erasmus-et-aide-la-mobilite-internationale-ami-67