Conditions de participation du PVT Australie

Mise à jour mercredi 18 mars 2020, par Agnès

Avant de vous lancer dans une demande de PVT pour l’Australie, nous vous recommandons d’utiliser le logiciel Visa Finder du gouvernement australien qui déterminera le visa le plus adapté en fonction de votre situation et de vos projets.

Particularités du PVT Australie :

  • Il n’y a pas de quota de PVT pour l’Australie.
  • Il est possible de faire un 3 PVT dans le pays
    Depuis le 1er juillet 2019, l’Australie offre la possibilité de demander un troisième PVT à tous ceux qui auront, au cours de leur seconde année de PVT, réalisé au moins 6 mois de travail dans les mêmes régions et les mêmes secteurs que ceux éligibles pour un 2ème PVT. Pour en savoir plus : https://pvtistes.net/faire-3-pvt-en-australie.
  • Il est possible de travailler pour un même employeur pendant 6 mois maximum.
    Ce visa vous permet de financer vos vacances en Australie en vous autorisant à travailler de façon temporaire. Cependant, si la raison principale de votre venue en Australie est de chercher un travail de longue durée, vous devez faire une demande de visa adaptée (différents types de visa en fonction de votre profession/domaine d’activité : www.immi.gov.au/skilled/ ).
  • 17 semaines d’études (vacances scolaires non comprises) sont autorisées.

Conditions de participation

  • Être âgé de 18 à 35 ans inclusivement à la date de réception de la demande
  • Être de nationalité française et résider habituellement en France (France métropolitaine, les DOM et Saint-Pierre-et-Miquelon seulement)
  • Avoir un passeport français valide (sa validité doit dépasser d’au moins un jour la durée prévue du séjour)
  • Ne pas avoir déjà participé à cette catégorie (sauf exception)
  • Avoir des ressources financières suffisantes, c’est-à-dire :
    - En général, 5000 $ australiens peuvent être considérés comme suffisants mais le montant varie en fonction de la durée de votre séjour.
    - Vous devez également avoir un billet retour ou du moins les fonds nécessaires pour assurer votre voyage retour.

Attention : On peut vous demander des preuves : copie certifiée conforme d’un relevé de compte bancaire, copie du billet retour...

  • Être couvert par une assurance tous risques (maladie, hospitalisation, invalidité et rapatriement). En effet, il n’y a aucun accord entre la France et l’Australie, donc aucun remboursement possible par la Sécurité Sociale française. Vous pouvez obtenir cette assurance auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une agence de voyages.
    Afin de vous aider à choisir l’assurance la mieux adaptée, pvtistes.net vous propose un tableau comparatif commenté.

En savoir plus

Pour en savoir plus : https://pvtistes.net/le-pvt/australie/