Aides financières pour les demandeurs d’emploi

Mise à jour jeudi 4 août 2022, par Agnès

Avec le programme de mobilité européenne EURES TMS, en tant que demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour faciliter votre projet professionnel dans un autre pays de l’UE.

Le programme EURES TMS

Le projet EURES TMS (Targeted Mobility Scheme ou programme de mobilité ciblé) est un programme financé par la Commission européenne auquel les Services publics de l’emploi (SPE) européens peuvent répondre.

Pôle emploi participe depuis 2021 à un consortium porté par ANPAL, le SPE italien, avec 30 autres organisations européennes représentant 13 pays pour un budget total de 11 millions d’euros.

Objectifs :
- Soutenir le placement des demandeurs d’emploi sans restriction d’âge pour un emploi, un stage ou un apprentissage dans un pays de l’Union européenne, en conformité avec la liberté de circulation des travailleurs
- Aider les entreprises dans leurs démarches de recrutement

Aides financières

Vous pourrez bénéficier de la prise en charge d’une partie des frais liés à votre projet, pour les cas suivants :
- vous rendre dans le pays concerné afin de passer un entretien (montant de 110 € à 385 € selon l’éloignement géographique)
- la reconnaissance de vos diplômes (montant forfaitaire de 440 €)
- un déménagement , une fois un contrat de travail signé (montant de 770 € à 1 540 € en fonction du pays de destination).
La demande doit être faite avant la prise de poste. Un complément pourra être accordé si un membre de votre famille vous accompagne.
-  l’apprentissage d’une nouvelle langue du pays de destination (dans la limite de 2 200 € selon le coût des cours)
- une allocation de subsistance pour les stagiaires et apprentis.

Pour vous accompagner dans la constitution de votre dossier,
contactez un conseiller Pôle emploi

Conditions

- être âgé de plus de 18 ans
- être demandeur d’emploi
- être ressortissant d’un pays de l’Union européenne, de la Norvège ou d’Islande

Bon à savoir : Les ressortissants d’un pays tiers doivent être en possession d’une carte de résident de longue durée - CE.


- être dans un processus de recrutement pour un contrat de travail de plus de 6 mois
ou un stage de plus de 3 mois

En savoir plus

https://www.pole-emploi.fr/international/mobilite-internationale/toutes-les-actus/travailler-en-europe--des-aides.html