CES - Volet aide humanitaire

Mise à jour mardi 7 mai 2024, par Agnès

Depuis 2023, le Corps européen de solidarité (CES) s’ouvre sur le monde et propose de nouvelles activités transfrontières de volontariat à l’appui d’opérations d’aide humanitaire dans des pays hors UE.

Le volontariat de l’aide humanitaire du CES

Ces projets de volontariat constituent une excellente occasion de s’engager en tant que citoyen actif, de faire preuve de solidarité à l’égard de populations de pays hors UE confrontées à des catastrophes humanitaires ou ayant besoin de mieux se préparer à d’éventuelles catastrophes à l’avenir, tout en acquérant de nouvelles compétences et en découvrant de nouvelles cultures et de nouveaux modes de vie — une expérience qui change définitivement la vie !

Outre la préparation aux catastrophes et les secours apportés après une catastrophe, les projets auxquels vous participerez couvrent un large éventail de domaines :
 promotion de l’égalité hommes-femmes
 protection des femmes et des enfants
 protection des réfugiés et des personnes déplacées
 protection des migrants sans papiers
 atténuation des effets du changement climatique
 amélioration de la sécurité alimentaire
 etc.

Vous avez le choix entre le volontariat individuel et le volontariat en équipe, pour une période courte ou plus longue.

Le volontariat individuel de l’aide humanitaire

  • peut durer de 2 à 12 mois
  • se déroule à temps plein (entre 30 et 38 heures par semaine)
  • vous permet de contribuer quotidiennement aux tâches nécessaires pour soutenir les activités de l’organisation d’accueil, qui est une organisation active dans le domaine de l’aide humanitaire ;
  • est « transfrontière », c’est-à-dire qu’il se déroule dans un pays autre que celui dans lequel vous résidez, concrètement dans un pays hors UE où des activités et des opérations d’aide humanitaire sont en cours.

Le volontariat en équipe de l’aide humanitaire

Si vous ne pouvez pas vous engager pour une longue période, mais que vous souhaitez tout de même apporter votre aide, vous pouvez envisager le volontariat en équipe, qui :

  • peut durer entre 2 semaines et 2 mois
  • se déroule à temps plein (entre 30 et 38 heures par semaine) ;
  • vous permet de travailler avec des personnes originaires d’au moins 2 pays différents
  • vous permet de faire partie d’un groupe composé de 5 à 40 volontaires qui seront sélectionnés par les organisations de soutien et d’accueil ;
  • a lieu dans un pays hors UE où des activités et des opérations d’aide humanitaire sont en cours.

Organisations de soutien et d’accueil

Si vous êtes sélectionné(e) pour participer à des activités de volontariat dans le domaine de l’aide humanitaire à l’étranger, au moins 3 organisations interviendront :

  • au moins 2 organisations de soutien — provenant de différents États membres de l’UE ou de pays hors UE associés au programme (Islande, Liechtenstein, Turquie et République de Macédoine du Nord) — qui vous aideront à vous préparer pour votre expérience à l’étranger
  • au moins 1 organisation d’accueil, établie dans un pays hors UE non associé au programme, dans lequel se déroulent des actions d’aide humanitaire et dans lequel aucun conflit armé, international ou non, n’est en cours. Cette organisation vous accompagnera pendant vos activités de volontariat à l’étranger.

Qui peut participer ?

Les activités de volontariat du corps européen de solidarité sont ouvertes aux personnes âgées de 18 à 35 ans, qui résident légalement dans un État membre de l’UE ou dans un pays hors UE associé au programme (Islande, Liechtenstein, Turquie et Macédoine du Nord) et qui se sont inscrites sur le portail du corps européen de solidarité.

Qu’est-ce qui est pris en charge ?

  • Vous êtes couvert(e) par une assurance complémentaire.
  • Vous avez accès à une série de services d’appui tels qu’un soutien linguistique et une formation.
  • Vos frais de base sont pris en charge (voyage aller-retour, hébergement et nourriture).
  • Vous percevrez également une petite indemnité pour vos dépenses personnelles (argent de poche)
  • Les frais liés à d’éventuels besoins spécifiques (en raison d’un handicap, par ex.) peuvent également être couverts.

Modalités d’inscription

1. S’inscrire sur le site du CES
Vous devez vous inscrire sur le site du CES et manifester votre intérêt pour le volontariat dans le domaine de l’aide humanitaire.

Attention, avant de pouvoir postuler à une mission, tous les candidats doivent valider une formation organisée et prise en charge par l’Agence Européenne. Seulement après, ils deviennent éligibles aux missions proposées.

2. Participer à la formation obligatoire
Cette formation comprend une autoévaluation et un cours en ligne, suivis d’un test en ligne (20 à 25h de formation en ligne en autonomie, au total). Celles et ceux qui réussissent le test en ligne seront invités à participer à une formation de 5 jours dans un centre de formation en France, en Allemagne, en Italie ou en Espagne.

Bon à savoir : l’autoévaluation et la formation en ligne sont accessibles sur la plateforme EU Academy à tous les candidats volontaires qui, au moment de leur inscription, ont manifesté leur intérêt pour le volontariat dans le domaine de l’aide humanitaire.

3. Postuler
Une fois la formation effectuée, vous pourrez accéder aux offres de CES dans le domaine de l’aide humanitaire sur cette base de données (les offres de volontariat de CES dans l’UE et pays voisins de l’UE sont également diffusées sur cette base de données) :
https://youth.europa.eu/go-abroad/volunteering/opportunities_en#close

En savoir plus

https://youth.europa.eu/solidarity/young-people/volunteering-humanitarian-aid_fr

https://adice.asso.fr/mobilite-internationale/programmes/ces-aide-humanitaire/