La contraception d’urgence

Mise à jour vendredi 13 juillet 2018, par Karine

La contraception d’urgence ne constitue pas une méthode régulière de contraception. Elle permet de diminuer fortement (mais pas totalement) le risque de grossesse après un rapport non ou mal protégé.

Que faire en cas de problème ?

Un oubli de pilule, un préservatif qui glisse ou se déchire, un anneau vaginal mal placé... : il y a de nombreuses situations à risque qui peuvent entraîner une grossesse que l’on n’avait pas prévue. Il existe toutefois des méthodes de rattrapage, à prendre le plus rapidement possible après le rapport non (ou mal) protégé : c’est ce qu’on appelle la contraception d’urgence.

Son efficacité est maximale si elle est prise dans les quelques heures qui suivent le rapport. Elle doit être prise le plus rapidement possible, dans un délai maximal de 3 jours, jusqu’à 5 jours.

Il existe deux types de contraception d’urgence :

Attention, la contraception d’urgence n’est pas fiable à 100%.

Source : www.choisirsacontraception.fr

Lieux de consultations

  • Centre de planification - Hôpital Morvan Bât 5 - rez-de-chaussée - 5 avenue Foch - Brest
    02 98 22 34 39
    Information et entretien confidentiel. Dans les centres de planification, les consultations et les prescriptions sont gratuites pour les mineures.
    Sur RDV le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 17h, le mercredi de 9h30 à 17h30.