VLS-TS ou carte de séjour étudiant

Mise à jour mercredi 29 mars 2023, par Agnès

Si vous avez un visa long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) ou une carte de séjour étudiant, vous pouvez travailler jusqu’à 964 heures par an sans autorisation de travail. En revanche, pour pouvoir travailler plus, votre employeur devra demander une autorisation de travail.

L’autorisation de travail est-elle nécessaire ?

Avec un VLS-TS (ou une carte de séjour) étudiant, vous pouvez travailler maximum 60 % de la durée annuelle du travail (964 heures) sans autorisation de travail.

Le visa de long séjour valant titre de séjour étudiant et la carte de séjour étudiant permettent d’exercer toute activité professionnelle dans la limite de 964 heures/an (60 % de la durée annuelle légale du travail) auprès de tout employeur en France métropolitaine : Partie de la France qui se situe en Europe (96 départements).

Il est possible, sous certaines conditions, de travailler au-delà de cette limite.

Demander une autorisation de travail (contrat de travail de plus de 964H de travail par an)

La demande en ligne doit être réalisée par l’employeur (entreprise, employeur particulier ...) qui effectue le recrutement dans la perspective d’un contrat en CDI (titre salarié), d’un CDD (titre travailleur temporaire), d’un emploi saisonnier (titre saisonnier), ou au profit d’un étudiant souhaitant travailler au-delà de la quotité de temps autorisé par son titre, ou d’un demandeur d’asile disposant d’une attestation de demande d’asile de plus de 6 mois.

L’autorisation de travail sera accordée si la demande remplit l’une des conditions suivantes :
- L’emploi proposé figure sur la liste des métiers en tension
- L’offre d’emploi proposé a été publiée pendant 3 semaines auprès des organismes concourant au service public de l’emploi (Pôle emploi par exemple) et aucune candidature valable n’a été reçue
De plus, si l’étranger a terminé son cursus en France, l’emploi proposé doit correspondre avec les diplômes et l’expérience acquise en France ou à l’étranger.

En savoir plus

www.service-public.fr