Conditions de participation

Mise à jour lundi 25 juillet 2016, par Agnès

Le programme Vacances-Travail (PVT) permet à un nombre illimité de ressortissants français âgés de 18 à 30 ans révolus d’entreprendre un séjour d’un an en Nouvelle-Zélande avec la possibilité d’y travailler afin de compléter les moyens financiers dont ils disposent.

Conditions :

  • Avoir un passeport français dont la date de validité dépasse d’au moins 3 mois la date de votre départ de Nouvelle Zélande
  • Être âgé de 18 à 30 ans inclus
  • Ne pas être accompagné d’enfants
  • Détenir un billet retour ou les fonds suffisants pour son achat
  • (On pourra vous demander une attestation de fonds à votre arrivée en Nouvelle Zélande)
  • Avoir au minimum 4 200 $NZ (soit 2700 euros environ au 22/01/2014) pour pouvoir assumer vos 3 premiers mois sur place
  • Ne pas avoir déjà obtenu un PVT pour la Nouvelle Zélande
  • Avoir une assurance tous risques couvrant maladie, hospitalisation, invalidité et rapatriement
    En effet, il n’y a aucun accord entre la France et la Nouvelle Zélande, donc aucun remboursement possible par la Sécurité sociale française. Vous pouvez obtenir cette assurance auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une agence de voyages.
    Afin de vous aider à choisir l’assurance la mieux adaptée, le site pvtistes.net vous propose un tableau comparatif commenté.

Formation, cours de langue, stages et PVT

Lors du séjour, les détenteurs d’un PVT peuvent même suivre des formations ou des cours (de langue anglaise, par exemple) ; la durée totale d’apprentissage ne pouvant excéder 3 mois sur les 12 mois du VVT.

Attention
Si vous pensez prendre un PVT afin d’effectuer un stage de moins de 6 mois en NZ, sachez que vous pourriez plutôt demander un visa de travail temporaire pour un stage.

(Source : site de l’immigration néo-zélandaise et pvtistes.net)