Chasser le coup de blues

Mise à jour mardi 1er août 2017, par Karine

Parfois, quand on n’a pas trop le moral, on a beau tout faire pour essayer de se sentir bien, les soucis prennent le dessus.

Même si ce n’est pas toujours facile, on peut en parler à ses proches, à quelqu’un en qui on a confiance (famille, ami, professeur…). Dire ce que l’on a sur le cœur et se sentir écouté permet déjà de se sentir mieux.

Sur son site, Fil Santé Jeunes www.filsantejeunes.com propose quelques astuces pour retrouver confiance en soi et chasser le cafard :

  • trouver chaque jour une raison d’être satisfait de soi, en commençant par de petites choses ;
  • ne plus avoir peur du lendemain, en planifiant ses activités puis en rayant celles que l’on a réalisées ;
  • pleurer un bon coup, ça aide souvent ;
  • dormir, pour y voir un peu plus clair ;
  • se changer les idées en regardant un film drôle ou en écoutant de la musique ;
  • sortir et appeler ses amis.

Si la souffrance s’installe et est trop lourde à porter, il est important de consulter un professionnel de la santé qui sera à l’écoute et avec lequel on pourra trouver des moyens pour aller mieux.

A Brest, des professionnels comme Pasaj, le Service Ecoute jeunes en Finistère ou la Maison des adolescents sont là pour t’écouter.