Les aides aux apprentis

Mise à jour vendredi 11 janvier 2019, par Delphine, Karine

La formation gratuite pour l’apprenti s’accompagne de dispositifs d’aides mis en œuvre par la Région Bretagne.

L’aide ARGOAT

Cette aide peut-être une aide au transport, à l’hébergement et à la restauration (ARGOAT), une aide au premier équipement, une offre de logements étudiants en lien avec le CROUS ainsi que des tarifs préférentiels pour les déplacements en TER. Elle est accordée à tous les apprentis qui sont inscrits dans un CFA (Centre de formation d’apprentis) breton pour préparer une formation conventionnée avec la Région Bretagne. Le montant de l’aide est forfaitaire (compris entre 400 € et 800 €, en 2 versements) par année de formation en fonction de l’âge du jeune et du niveau du diplôme préparé.

L’aide au premier équipement des apprentis

L’objectif est d’apporter une aide matérielle aux jeunes et aux familles pour l’acquisition de l’équipement nécessaire au suivi d’une formation de niveau 4 ou 5 au sein d’un CFA breton. Elle est versée une fois par apprenti, quel que soit son parcours de formation sous le statut d’apprenti.
Compris entre 60 € et 300 €, le montant de l’aide est calculé en fonction du diplôme préparé, selon un barème voté par le Conseil régional de Bretagne.

Tarifs préférentiels TER Bretagne

Les apprentis bretons peuvent bénéficier de la carte Actuël et des abonnements Uzuël offrant une réduction de 75 %.

L’offre de logements étudiants/CROUS Bretagne
Un partenariat entre la Région Bretagne et le CROUS Bretagne prévoit la mise à disposition de logements étudiants, au titre de l’année de formation 2017/2018, pour les apprentis suivant une formation dans l’enseignement supérieur.
La démarche est à effectuer directement auprès du CROUS du 15 janvier au 15 juin (dossier à télécharger sur www.crous-rennes.fr)

Pour en savoir plus : jeunes.bretagne.bzh

Mobili-jeune

L’aide mobili-jeune est une aide au logement qui permet de prendre en charge une partie du loyer d’un jeune en formation en alternance.

Pour pouvoir en bénéficier, vous devez :

  • avoir moins de 30 ans,
  • être en formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) dans une entreprise du secteur privé (non agricole*),
  • bénéficier de revenus inférieurs au SMIC.
  • A noter : les jeunes en mobilité pour un emploi intérimaire ou saisonnier ne sont pas éligibles.

Pour les jeunes en alternance dans une entreprise agricole, ils peuvent depuis début 2017 bénéficier de l’aide Agri-Mobili-Jeune

Comment Mobili-Jeunes m’aide ?

Cette aide peut être accordée quelque soit le logement occupé (meublé, conventionné, temporaire, en colocation...). Elle peut couvrir entre 10 et 100€ du loyer (ou de la redevance) du locataire.
La demande doit obligatoirement être déposée dans un délai de 6 mois après le démarrage de la formation, mais vous pouvez la demander 3 mois avant le début de la formation.

A qui s’adresser ?

  • Il est possible de faire la demande directement en ligne sur le site www.actionlogement.fr dans la rubrique "Bouger".
  • auprès de l’agence brestoise Action Logement : CCI, 1 place du 19ème R.I.- Brest 02 98 00 38 88

Aide au permis de conduire

Mise en œuvre d’une aide au financement du permis de conduire pour les apprentis majeurs.

Le montant de l’aide est fixé à 500 €, quel que soit le montant des frais engagés. Elle est cumulable avec toutes les autres aides perçues par l’apprenti, y compris les prestations sociales et il n’est pas tenu compte de cette aide pour la détermination des plafonds de ressources du foyer fiscal de rattachement pour le bénéfice de prestations sociales. Elle est attribuée une seule fois pour un même apprenti.

Pour en bénéficier, il faut :

  • être âgé d’au moins 18 ans ;
  • être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution ;
  • être engagé dans la préparation des épreuves du permis de conduire autorisant la conduite des véhicules de la catégorie B.

L’apprenti doit transmettre au Centre de formation d’apprentis (CFA) où il est inscrit son dossier comprenant :

  • la demande d’aide complétée et signée par l’apprenti ;
  • la copie recto-verso de sa carte nationale d’identité, de son passeport ou de son titre de séjour en cours de validité ;
  • la copie d’un devis ou d’une facture de l’école de conduite datant de moins de 12 mois.

Le CFA verse ensuite l’aide à l’apprenti (ou, le cas échéant, à l’école de conduite) puis se fait rembourser du montant par l’Agence de services et de paiement (opérateur public).