Aide à la mobilité internationale (AMI)

Mise à jour mercredi 2 août 2017, par Agnès

AMI est une aide du ministère de l’Enseignement supérieur. Si vous êtes boursier et que vous devez poursuivre une partie de vos études ou faire un stage à l’étranger, vous pouvez peut-être bénéficier de cette aide à la mobilité.

Cette aide s’adresse aux étudiants boursiers sur critères sociaux. Elle se présente sous la forme d’une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux.

  • Montant de l’aide à la mobilité internationale pour l’année 2016-2017 : 400 € par mois.

Comment obtenir cette aide ?
Vous devrez retirer un dossier auprès du service des relations internationales de votre établissement qui assure le traitement et le paiement des aides à la mobilité internationale.

Critères d’attribution

Elle est accordée à l’étudiant bénéficiaire d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ou bénéficiaire d’une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques. L’étudiant doit en outre préparer un diplôme national relevant de la compétence du ministère chargé de l’enseignement supérieur.

Modalités d’attribution

L’étudiant transmet au service des relations internationales de son établissement, sous forme de dossier, une demande d’aide à la mobilité accompagnée d’un projet de séjour d’études ou de stage internationaux.

Le chef d’établissement retient les candidatures en fonction de la qualité et de l’intérêt pédagogiques des projets individuels des étudiants et de leur conformité avec la politique internationale menée par l’établissement.

La durée du séjour aidé de l’étudiant à l’étranger ne peut être inférieure à deux mois ni supérieure à neuf mois consécutifs. Au cours de l’ensemble de ses études supérieures, l’étudiant ne peut bénéficier d’une aide à la mobilité cumulée supérieure à neuf mois.

L’aide est accordée en prenant en compte la durée du séjour et certaines spécificités telles que l’éloignement du pays d’accueil de l’étudiant, le coût de la vie du pays choisi.

Gestion et versement de l’aide à la mobilité internationale

Le paiement des aides à la mobilité internationale est confié aux établissements d’enseignement supérieur.

Le séjour ou le stage auprès de l’établissement d’accueil ainsi que l’assiduité aux cours prévus dans le projet de l’étudiant doivent être effectifs. Le contrôle est obligatoirement opéré par le chef de l’établissement d’origine. En cas de manquement constaté, l’établissement met fin immédiatement au versement de l’aide.

Cumul

L’aide à la mobilité internationale est cumulable avec une aide au mérite.

En savoir plus

- Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid53752/les-aides-a-la-mobilite-internationale.html
- Bulletin officiel : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/bulletin-officiel.html?cid_bo=103374&cbo=1