Stages via le ministère des Affaires étrangères

Mise à jour mercredi 2 août 2017, par Agnès

Le ministère des Affaires étrangères et européennes offre aux étudiants inscrits dans une formation délivrant un diplôme reconnu par l’État au sein d’un établissement d’enseignement supérieur français, la possibilité d’effectuer un stage à l’étranger.

A l’étranger, le stagiaire effectue son stage dans une mission diplomatique (chancellerie politique, service de presse, service de coopération et d’action culturelle, section consulaire) ou un poste consulaire.

Conditions

  • Être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français ayant conclu un partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
  • Être affilié à la sécurité sociale française

Gratification

Selon la législation en vigueur, les stagiaires effectuant un stage d’une durée supérieure à 44 jours, consécutifs ou non (soit 308 heures) reçoivent une gratification égale à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale (soit 3,60 euros par heure de présence effective). Afin de rester en conformité avec la loi, cette gratification s’applique quel que soit le lieu du stage.

Attention : le Département de la Formation du ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) ne traite pas les demandes de stage pour les missions économiques, les missions militaires, les établissements culturels français à l’étranger, les alliances françaises et les organisations non-gouvernementales.

Durée du stage

Les stages ont une durée maximale de six mois, consécutifs ou non (soit 924 heures) par année universitaire.
Dans un souci d’équité et d’ouverture des stages au plus grand nombre, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères limite la possibilité de faire un stage en son sein à :
- un stage long (plus de 44 jours) au cours du cursus de l’étudiant ;
- un stage court ou long par année universitaire.

Il est ainsi possible, par exemple, de cumuler un stage court une année et un stage long une autre année.

Démarches à accomplir pour trouver un stage

1. Contacter le responsable des stages de votre établissement
Votre établissement doit donner son accord pédagogique et administratif à votre projet de stage (thématiques, durée, lieu du stage, etc…). Cet accord, sans lequel le ministère des Affaires étrangères et du Développement international ne peut prendre en compte votre candidature, se matérialise par une validation informatique sur le formulaire de candidature joint à chaque offre de stage.

2. Consulter des offres de stage
Toutes les offres de stages ouverts aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français sont publiées sur la Bourse interministérielle de l’emploi public (BIEP).

Les candidatures spontanées ne sont pas acceptées.

3. Candidater

Vous devez saisir une candidature pour chaque offre de stage à laquelle vous souhaitez postuler.

Chacune de vos candidatures doit comporter le formulaire attaché à chaque offre de stage complété, ainsi qu’un CV et une lettre de motivation spécifique à l’offre de stage à laquelle vous postulez. A défaut, votre candidature ne sera pas examinée.

Attention : vous pouvez avoir jusqu’à 5 candidatures actives en même temps, pas plus. C’est-à-dire que dès que vous recevez une réponse négative, vous pouvez saisir à nouveau une candidature. Dans le respect de cette règle, il n’y a pas de limitation globale ou par année du nombre de candidatures.

4. Examination des candidature par le MAEE
Au terme du délai de publication annoncé sur l’offre de stage, votre candidature sera examinée par les services des ressources humaines du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, qui décideront, si votre candidature est complète, de la proposer au tuteur de stage à l’origine de l’offre.

5. Si votre candidature est retenue
Si votre candidature est retenue par le tuteur de stage, un accord formel pour le stage qui vous est proposé vous sera demandé dans les 48 heures par les services des ressources humaines du ministère.
Une fois votre accord définitif donné, vous recevrez par courriel votre convention de stage à signer et faire signer par votre établissement, accompagnée de certaines pièces à fournir afin que votre dossier soit validé administrativement.

Contact :
Service des relations internationales ou Bureau des stages de votre établissement

En savoir plus

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/emplois-stages-concours/stagiaires-etudiants/