Dans la fonction publique

Mise à jour jeudi 16 juin 2016, par Agnès

Enseigner à l’étranger, travailler dans une organisation internationale, une ambassade ou un consulat de France, toutes ces possibilités existent mais elles sont très réglementées et peu nombreuses.

Affaires étrangères

Le ministère des Affaires étrangères (MAE) recrute chaque année plusieurs centaines d’agents dans des dizaines de métiers différents à l’étranger. Ces métiers s’exercent sous des statuts très divers, notamment celui de fonctionnaire qui suppose de passer un concours de la fonction publique. Vous devez vous préparer à être mobile, car en Ambassade, par exemple, vous pouvez être amené à changer de pays tous les 3 ou 4 ans.

Pour en savoir plus :
www.diplomatie.gouv.fr

France Expertise International (FEI)

La mission d’Expertise France s’inscrit dans le cadre de la politique de coopération, d’aide au développement, d’influence et de diplomatie économique de la France. L’agence promeut l’expertise publique française pour construire des politiques publiques qui répondent aux défis institutionnels, économiques, démographiques, sociaux et environnementaux des pays partenaires.
Elle recrute des experts techniques internationaux pour des missions de courte, moyenne et longue durée.

Établissements scolaires

Le ministère de l’Éducation nationale recense plus de 460 établissements scolaires français à l’étranger, implantés dans près de 135 pays.
Les enseignants peuvent être recrutés sous différents statuts (expatriés, résidents, contrat local. Les titulaires ont intérêt à privilégier le statut de professeur détaché (tous frais payés), voire celui de professeur en disponibilité.
Environ 60 % des établissements dépendent de l’Agence de l’enseignement français à l’étranger, qui publie sur son site la liste des postes vacants de professeurs : www.aefe.fr
Vous pouvez aussi contacter la Mission laïque, réseau d’établissements d’enseignement français à l’étranger. Elle propose notamment des offres d’emplois. Renseignez-vous également auprès de votre académie.

Organisations internationales

Organisation de Nations-Unies, Conseil de l’Europe, Banque mondiale... plus de 14 000 Français travaillent dans les organisations internationales. Les quelques postes vacants sont pourvus par concours, mais aussi par contrat. Le niveau d’exigence, notamment en langues, est très élevé et la concurrence assez rude.
Informations auprès de la Délégation des fonctionnaires internationaux (DFI) du ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) : www.diplomatie.gouv.fr

L’armée

L’armée offre également des opportunités de carrière en dehors des frontières.
Pour en savoir plus :
www.defense.gouv.fr
www.diplomatie.gouv.fr

(Source : fiches Actuel-CIDJ)}