Découvrir un métier : carrossier / carrossière

Mise à jour jeudi 24 mars 2016, par Karine

"Changer un pare-chocs ou redresser de la tôle froissée, c’est l’affaire du carrossier réparateur. Ensuite c’est au peintre de prendre le relais pour donner au véhicule son aspect définitif. Parfois il s’agit d’une seule et même personne".
Source : ONISEP

Il répare ou remplace

Le carrossier prend d’abord connaissance de l’étendue des dégâts. Il démonte les éléments endommagés et les remet en état par débosselage, planage, ponçage ou bien il les remplace. Il effectue également tous les travaux de remise en état du châssis. Puis il réalise des contrôles à l’aide d’un banc de mesure pour respecter les normes fixées par le constructeur.

Prendre soin des équipements

Il est souvent amené à démonter des équipements électriques ou électroniques qu’il doit bien connaître pour ne pas commettre d’erreurs. Il peut également donner forme à des matériaux composites ou traiter les surfaces (protection, étanchéité, insonorisation).

Compétences requises

L’habileté manuelle est indispensable pour exercer ces métiers, qui demandent également minutie et conscience professionnelle. Une bonne résistance physique est souhaitable, et il est recommandé de ne pas être allergique aux peintures, solvants ou poussières. Enfin, l’aptitude au dialogue avec de nombreux interlocuteurs (clients, experts, etc.) est devenue essentielle à son activité.

Pour en savoir plus sur le métier, les formations, les lieux de formations en Bretagne : www.onisep.fr