Entreprise ou administration ?

Mise à jour mardi 26 juillet 2016, par Agnès

Le VI peut s’effectuer au sein d’une entreprise française à l’étranger ou au sein d’ambassades, d’alliances françaises, d’instituts de recherche, de missions économiques…

Le VIE (Volontariat International en Entreprise

Le Volontaire International effectue sa mission au sein d’une entreprise française à l’étranger. Il occupe un emploi d’ordre commercial, technique, scientifique, etc.
Le candidat peut trouver lui-même sa mission, en démarchant les entreprises ou en consultant les offres sur le site du CIVI.
L’organisme gestionnaire est Business France, qui instruit la demande d’affectation et assure la gestion du VIE.
Des offres sont publiées sur Civiweb, mais il est vivement conseillé d’élargir sa recherche à l’ensemble des entreprises françaises exportatrices.

Le VIA (Volontariat International en Administration

Ambassades, alliances françaises, instituts de recherche, missions économiques… Le VIA permet de partir travailler à l’étranger pour des services de l’État français.
Les VIA peuvent être placés sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE), ou bien du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de
l’Emploi.

  • Les structures d’accueil du VIA :

    -> Le ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) : les Ambassades (chancelleries diplomatiques) et les Consulats. Postes concernés : attachés de presse, informaticiens, médecins, cuisiniers/intendants, architectes, consultants emplois pour des candidats en GRH ou sociologues, postes d’archivistes et documentalistes, postes en gestion administrative et comptable...

    -> Les Services Culturels et de Coopération Scientifiques et Techniques
    Il s’agit le plus souvent de postes de chargés de mission, d’adjoints au conseiller culturel et/ou scientifique requérant des compétences généralistes (type Sciences-Po) ou scientifiques (ingénieurs ou universitaires de formation participants à la mise en œuvre des programmes de coopération scientifique et technique ou assurant une mission de veille scientifique).

    -> Les Centres et Instituts Culturels, les Alliances françaises
    Les compétences demandées sont très variées mais tournent principalement autour de la communication, de l’événementiel, du graphisme, avec un minimum de BAC + 4 et surtout les postes de professeurs/animateurs culturels (Master 1 ou 2 de FLE pour enseigner le français), et les postes de responsables pédagogiques...

    -> Les postes d’assistants techniques auprès de structures locales étrangères
    Les compétences peuvent être également très variées : juridiques, presse, audiovisuelles, humanitaires, économiques, aéronautiques, spatiales, nucléaires, archéologiques...

    -> Direction Générale du Trésor (DGT)
    Les Volontaires Internationaux relevant de la DGT, du Ministère de l’Economie, de
    l’Industrie et de l’Emploi, peuvent être affectés au sein :

    • D’un Service Economique près l’Ambassade de France (SE)
    • D’une Mission Economique-UBIFRANCE (MEU)
    • D’une chambre de commerce et d’industrie française à l’étranger
      (CCIFE).
      La DGT diffuse ses offres de poste par annonce sur le site du CIVI. Plus marginalement, elle recrute ses VIA en puisant directement dans le vivier de candidats inscrits au CIVI ; vous devez pour cela bien renseigner votre dossier en ligne.

      Les candidats ne doivent pas postuler directement auprès des Services économiques des ambassades, des Missions économiques ou des CCIFE.

  • La recherche de missions :
    Vous devez obligatoirement répondre à une offre précise publiée sur le site.

    A l’exception des scientifiques-chercheurs, des VI affectés auprès des organismes parapublics, vous ne devez en aucun cas démarcher directement les administrations en France ou les ambassades à l’étranger.

(Source : www.civiweb.com)

En savoir plus