Qu’est-ce que le SVE ?

Mise à jour jeudi 28 juillet 2016, par Agnès

Le Service volontaire européen permet aux jeunes âgés de 17 à 30 ans, quel que soit leur niveau de langue ou de qualification, d’exprimer leurs engagements personnels par le biais d’un volontariat de 12 mois maximum dans un autre pays, au sein de l’Union européenne ou en dehors.

Attention, très peu de structures prennent des mineurs.

Les missions

Les jeunes volontaires contribuent au travail quotidien des organisations s’occupant de l’information des jeunes et des politiques de jeunesse, du développement personnel et socio-éducatif des jeunes, de l’engagement civique, de l’inclusion des personnes défavorisées, de l’environnement, des programmes d’éducation non formelle, du numérique et de l’éducation aux médias, de la culture et de la créativité, de la coopération au développement, etc.
Attention les activités suivantes ne sont pas considérées comme un SVE : les activités occasionnelles, les activités non structurées, le volontariat à temps partiel, les stages en entreprise, les activités récréatives ou touristiques, les stages, les séjours linguistiques, l’exploitation d’un volontaire comme main d’oeuvre bon marché, les périodes d’études ou de formation.

Durée d’un SVE

Un SVE dure de 2 à 12 mois maximum. La majorité des mission proposées dure entre 6 et 12 mois.
Dans le cas où le Service volontaire Européen implique au moins 10 volontaires sur une même activité ou implique les jeunes qui ne sont ni en emploi ni en études ni en formation (dans le jargon européen, on les appelle les NEET, Not in Education, Employment or Training).

Qui peut faire un SVE ?

Le SVE est ouvert à tout jeune de 17 à 30 ans, résidant légalement dans leur pays d’envoi, peu importe son niveau d’études, d’expérience professionnelle ou encore ses compétences linguistiques.

Un projet SVE peut comporter entre 1 et 30 volontaires qui peuvent faire leur service volontaire soit individuellement ou en groupe.

Les organisations participantes au SVE ont en charge

  • L’hébergement, les repas et les transports locaux des volontaires,
  • De proposer et de mettre en place les tâches et activités pour les volontaires qui respectent les principes qualitatifs du SVE,
  • De fournir aux volontaires pendant toute la durée du volontariat, le soutien personnel, administratif et linguistique lié à son projet.

La prise en charge financière

La participation à une activité SVE doit être gratuite pour les volontaires, à l’exception d’une contribution possible aux frais de transport à l’international (si la subvention Eramus + ne les couvre pas entièrement).

La subvention Eramsus + prend en charge :

  • les frais de nourriture
  • l’argent de poche mensuel versé au volontaire (55 à 145 € / mois en fonction du niveau de vie du pays d’accueil)
  • les cours de langue (en ligne pour : anglais, allemand, espagnol, italien, néerlandais, tchèque, danois, polonais, portugais, suédois, grec, sinon : organisés par structure d’accueil)
  • les frais de transport quotidiens du volontaire
  • le voyage aller/retour du volontaire sur une base forfaitaire :
    trajet de 100 à 499 km : 180 €
    trajet de 500 à 1999 km : 275 €
    trajet de 2000 km à 2999 km : 360 €
    trajet de 2999 km à 3999 km : 530 €

Bon à savoir : chaque jeune partant en SVE est couvert par la sécurité sociale et la complémentaire santé du groupe Cigna.

Les pays d’accueil

  • Pays "programme" (où il y a le plus d’opportunités) :
    - Les États membres de l’Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Bulgarie, Roumanie, Croatie.
    - Les pays de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège), Turquie (pays candidat à l’adhésion à l’Union européenne), Suisse, Macédoine

Bon à savoir : le BIJ de Brest, structure d’envoi et d’accueil de volontaires dans le cadre du SVE, travaille principalement avec les pays "programme".

  • Pays ou régions "partenaires voisins de l’Union européenne" :
    - Pays du partenariat oriental (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie, Ukraine)
    - Pays du sud de la méditerranée (Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban...)
    - Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Kosovo, Monténegro, Serbie, Slovénie)
    - Fédération de Russie

Les projets d’accueil SVE

Consultez la base de données officielle où sont recensés tous les projets des structures accréditées pour accueillir et/ou envoyer des volontaires dans le cadre du SVE.

En savoir plus

www.erasmusplus-jeunesse.fr/ ou consultez la rubrique suivante : Envie de partir ? Mode d’emploi à Brest