Se soigner : le parcours de soin coordonné

Mise à jour mercredi 2 août 2017, par Karine

La règle est de toujours consulter son médecin traitant en premier recours mais il existe des exceptions.

Source : Fil santé jeune

Le médecin traitant

  • Si tu as 16 et 17 ans, tu as besoin de l’accord d’un de tes parents ou titulaires de l’autorité parentale. Cette personne devra également signer la déclaration de choix du médecin traitant.
  • A partir de 18 ans, toi seul peut décider de qui sera ton médecin traitant.

A quoi sert-il ?

Le médecin traitant s’occupe du suivi médical : il regroupe toutes les informations concernant tes soins, ton état de santé (résultats d’examens, diagnostics, traitements…) et les met à jour. Il est également là pour t’informer sur les examens à faire et te donner des conseil. Il peut aussi t’orienter vers d’autres professionnels de la santé (médecins spécialistes, médecins hospitaliers…).

Comment choisir mon médecin traitant ?

Tu peux choisir le médecin traitant que tu veux. Ton médecin de famille, un médecin généraliste ou spécialiste. Tu n’es pas obligé d’avoir le même médecin traitant que les membres de ta famille. Il peut exercer seul, au sein d’un cabinet, dans un centre de santé ou encore à l’hôpital. Il n’y a pas de contraintes géographiques. L’essentiel est de choisir un médecin avec lequel tu te sens à l’aise, en confiance et que tu peux consulter facilement (près de chez soi). Une fois que tu as choisi ton médecin traitant, tu remplis avec lui la « déclaration de choix du médecin traitant » que tu envoies ensuite à ta caisse d’Assurance maladie.

Est-ce que je peux changer de médecin ?

Oui, tu peux choisir un nouveau médecin sans te justifier. Dans ce cas, tu dois renvoyer à ta caisse d’Assurance Maladie une nouvelle déclaration de choix du médecin traitant, remplie et signée conjointement avec le nouveau médecin traitant que tu as choisi.

Et en cas de déplacement ou d’urgence ?

Si tu es loin de chez toi ou en cas d’urgence, tu peux consulter un autre médecin. Tu seras remboursé normalement.

Le médecin correspondant

Si nécessaire, ton médecin traitant peut t’orienter vers un autre médecin spécialiste (cardiologue, dermatologue, etc.) appelé médecin correspondant. Il informe ton médecin traitant de ton état de santé et, avec ton accord, lui transmet les éléments nécessaires à la bonne coordination de tes soins (résultats d’examens complémentaires, compte-rendu opératoires). Le taux de remboursement habituel est alors maintenu.

Bon à savoir : tu peux consulter directement certains spécialistes un gynécologue, un ophtalmologue, un chirurgien-dentiste ,un psychiatre ou un stomatologue. Tu seras remboursé(e) normalement.